Vhils – Ex Situ

(3 photos) Paris 4, Centre Pompidou, 2013-05-31.

Vhils, Paris 4, Centre Pompidou, 2013-05-31 (42) Vhils, Paris 4, Centre Pompidou, 2013-05-31 (45) Vhils, Paris 4, Centre Pompidou, 2013-05-31 (40)

VHILS
Alexandre Farto commence à graffer et à exprimer sa poésie visuelle sous le nom de Vhils au début des années 2000. Influencé par le changement et le développement intensif que connaissent les villes portugaises dans les années 1980 et 1990, il observe l’invasion des campagnes lisboètes par les zones urbaines. Il utilise alors le graffiti comme outil d’expression ; celui-là lui permet d’écrire sur ces murs franchement / (fraîchement ?) construits. À cette période, il expérimente, recherche de nouvelles techniques et interagit dans l’espace urbain. Il choisit avec attention ses outils et découvre une nouvelle façon de réaliser des pochoirs qui le fera connaître ensuite. Ne jamais être conventionnel est son credo : il repousse toujours les limites de l’expression visuelle, autant en extérieur qu’en intérieur, seul ou avec son collectif VSP. Il est aujourd’hui reconnu, à tout juste 26 ans, pour ses œuvres incroyablement poétiques, révolutionnaires et uniques.
Depuis quelques années, il voyage et expose dans le monde entier, de Shanghai à Philadelphie, en passant par Paris, s’inspirant de différentes cultures pour créer.
Au Studio 13/16, Vhils invite les adolescents à réaliser un dessin sur un mur de brique et des amas d’affiches à travailler en creux par la suite.
Pour marquer le début de sa résidence, Vhils réalise une œuvre surprenante en relief face au public du Centre Pompidou.

Publicités